Guillaume & Virginie Philip
Vignerons en Provence

Une histoire d'Amours

Une histoire d’Amours

Il y a quelques années, en 2006 exactement, Virginie Fabre et son compagnon Guillaume Philip entrent en pleine lumière dans l’univers de la vigne et du vin, obtenant médailles, distinctions et coups de cœur pour leur première vinification de vin rosé, millésime 2005, sur le terroir des Côtes-de-Provence Sainte-Victoire. Le microcosme viticole local assiste, en souriant, à l’événement et à la naissance d’un concept, le « MIP » pour Made in Provence. Et tous ceux qui voyaient dans ces nouveautés un feu de paille ont vite dû se raviser. Douze ans plus tard les médailles remplissent les tiroirs et les vins vinifiés par Guillaume & Virginie sont autant de références.

L’histoire débute en 1979 avec la création, par le père de Virginie, d’un vignoble dans les éboulis, au pied de la montagne de Cézanne, à Puyloubier. Pris par ses occupations,  l’agriculteur ne trouve pas le temps de créer sa cave particulière et c’est le négoce qui bénéficie de la qualité de son vin. Mais il faut croire qu’il aime son métier et partage sa passion puisque sa fille, Virginie, décide de se lancer dans l’aventure. Pour partir avec des bases solides, elle a l'excellente idée de suivre des études à l’école viti-eono et commerce des vins de Montpellier. C’est le bon choix à la "puissance deux" puisque au-delà de la qualité de l’enseignement dispensé et assimilé, elle fait la connaissance, sur les bancs d’un amphi, de celui qui va devenir son compagnon, Guillaume Philip. On ne sait pas si ce fut un coup de foudre, ce qui pour de jeunes viticulteurs eut été logique, mais l’histoire d’amour allait générer bien des coups de cœur !

En juin 2005, les tourtereaux frais émoulus des études rejoignent Le père à Virginie sur son domaine et mettent sans tarder en application ce qui leur a été enseigné tout en apportant leur touche personnelle. Ils créent le concept Made In Provence, déclinent un packaging original et de bon goût pour des vins qui le méritent bien. Leur premier travail est de cibler une clientèle jeune et branchée. « Il faut casser l’image de produit inaccessible qui est parfois celle du vin » disent-ils en chœur.  Leur première cuvée de rosé en appellation Côtes de Provence Sainte-Victoire est une réussite. La robe est d’un limpide bois de rose, le nez a des notes minérales, acidulées et de fruits rouges, la bouche est fraîche et friande, longue sur les fruits rouges et les agrumes. Le premier bijou d’une longue série.

L’année suivante ils font sensation avec le Côtes de Provence « Made in Provence » et le Sainte-Victoire « Lucie ». Le train est sur les rails. Le MIP s’est imposé en un an. « Nos clients apprécient le côté fun et sympa de la bouteille » sans oublier la qualité du vin. A la cave, les grands contenants, Jéroboam et Mathusalem, sont de sortie. Grandes étiquettes réalisées manuellement au pochoir, cols cirés bouteille par bouteille : les efforts sont considérables. Mais le succès vient les récompenser. 

En 2007 Virginie et Guillaume Philip deviennent propriétaires du Domaine des Diables, seize hectares de galets et d’argile rouge au sud de Puyloubier. Première vinification et premières distinctions. Depuis, de restructuration du vignoble en construction de cave, la belle aventure se poursuit pour les Diables.

L’arrivée de Paul en 2010 viendra rappeler à Virginie et Guillaume qu’il n’y a pas que le vin dans la vie… Mais, très vite, Paul sera associé à la vie professionnelle de ses parents. Et il a déjà serré la main de trois ministres de l’Agriculture lors des remises de la médaille de Chevalier de l’ordre du mérite agricole à ses parents et des Prix d’excellence du concours général agricole. Ce prix d’excellence, créé en 2000, a pour objectif, pour chaque grande catégorie de produits, et de vins, de distinguer des producteurs pour l'excellence des résultats qu'ils ont obtenus lors des trois dernières sessions du concours. Contrairement à la médaille, ce prix ne récompense pas un produit mais un producteur.  Pour prétendre au titre, il faut avoir obtenu le meilleur ratio médailles obtenues/échantillons présentés et primés au concours général agricole. Fait unique dans les annales de la viticulture régionale, Le Domaine des Diables, sous la houlette de Virginie et Guillaume Philip, a obtenu ce prix d’excellence huit années consécutivement, de 2011 à 2018 ! Ajoutez à cela de nombreux coups de cœur au Guide Hachette et vous obtenez une notoriété qui ne se dément pas.

« Sur la route des vins de Provence, Sainte-Victoire c’est le bon endroit » s’amuse à dire Guillaume. Et sur les chemins de Sainte-Victoire le domaine  des Diables est de bonne halte pour les oenophiles. En dix ans, les vins élaborés ici avec passion ont fait le tour du monde. Rose bonbon, MIP, hydropathe sont dégustés aux USA, dans les Antilles françaises et néerlandaises, au Brésil, en Grande-Bretagne, en Belgique, en Hollande, en Suisse, en Italie, au Japon, en République Tchèque, en Russie et même jusqu’en Asie sur la célèbre ile de Koh Phi Phi… Et l’engouement ne faiblit pas. A l’instar, il faut bien le dire, du travail effectué par les deux jeunes vignerons. Là où d’autres auraient été tentés de lever le pied de temps en temps pour, justement, prendre du bon temps, Virginie, Guillaume et leur équipe rapprochée n’ont de cesse de remettre l’ouvrage sur le métier. Pour améliorer la culture de la vigne, pour optimiser le travail à la cave, pour n’avoir qu’un but à atteindre : maintenir et, si possible, augmenter la qualité des vins. A cette priorité vient s’adjoindre la créativité afin que chaque millésime soit marqué par une nouveauté dans l’habillage des bouteilles, dans le format des contenants. Histoire aussi de pouvoir créer l’événement chaque année, de ne pas s’éloigner d’un seul mètre de cette image jeune et moderne qui leur convient si bien.

 

Dix ans d’amour, dix ans de réussite, sous la protection de la montagne Sainte-Victoire. Si l’histoire est belle, elle n’est pas un conte de fée. Cette histoire, c’est la leur et ce sont eux qui l’ont écrite au quotidien.  

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales